Comment calculer le montant de votre future retraite ?


Connaître le montant de sa future retraite est une information que souhaite avoir tout travailleur. Cela est simple et très facile à déterminer. En effet, il suffit de prendre en compte certains paramètres et ensuite de procéder au calcul.

Les paramètres à prendre en compte pour calculer le montant de votre future retraite

Le calcul du montant de votre retraite est un facteur décisif pour avoir une idée de vos finances pendant vos vieux jours. Il vous permet de planifier au mieux vos dépenses durant la période au cours de laquelle vous ne serez plus en activité. Pour calculer ce montant, certains paramètres essentiels doivent être pris en compte. Il s’agit de :

Le salaire de référence

Le montant de la retraite de base correspond à une partie des revenus de travail obtenus pendant votre vie professionnelle. Dans le secteur privé, le salaire de référence équivaut à la moyenne des 25 meilleures années de rémunération, et non des 25 dernières années de salaire. Il est important de faire cette nuance.

Aussi, toujours dans ce secteur, le salaire de référence est encore appelé salaire annuel moyen (SAM). Quant aux travailleurs non-salariés, tels que les artisans, les commerçants, les professions libérales, ce salaire est désigné par le revenu annuel moyen (RAM). Ainsi, pour déterminer le SAM ou le RAM, la caisse de retraite de base tient compte des 25 salaires annuels les plus élevés qu’elle divise par 25.

Comment calculer le montant de votre future retraite ?

Par contre, dans les régimes de retraite de base dans le secteur public, il faut noter une différence en ce qui concerne le salaire de référence. En effet, ce salaire équivaut à la moyenne des 6 mois de rémunération reçus avant la liquidation des droits. Il s’agit, entre autres, des éventuels primes et avantages dont bénéficient les salariés d’État.

Le nombre de trimestres validés

Les trimestres validés regroupent à la fois les trimestres cotisés et les trimestres assimilés. La validation d’un trimestre cotisé correspond à la somme que vous gagnez en 150 heures payées au SMIC dans le secteur privé. Aussi, pour valider ce trimestre dans le secteur public, il faut travailler pendant 90 jours, y compris week-ends et jours de congé.

Quant aux trimestres assimilés, il s’agit, en réalité, des trimestres gratuits qui sont octroyés à un travailleur. En effet, ces derniers viennent compenser les périodes pendant lesquelles celui-ci a interrompu son activité professionnelle. Il s’agit, notamment, des périodes de chômage, de maternité, de maladie, de service militaire, d’accidents de travail, etc.

La durée d’assurance

Elle est définie à 166 trimestres pour les travailleurs nés en 1955. Ainsi, tous les trois ans, cette durée s’accroît d’un trimestre pour atteindre 172 trimestres. Ceci s’applique aux travailleurs nés à partir de 1973. Cependant, il faut noter que le taux de pension va subir une décote lorsque la durée d’assurance n’est pas respectée.

Aussi, le nombre de trimestres validés constitue un point qui est également pris en considération. En effet, un assuré qui ne valide pas le nombre de trimestres requis dans sa génération se trouvera pénalisé. C’est donc dans l’intérêt de celui-ci de valider ce nombre de trimestres. Toutefois, il n’est pas possible d’augmenter le nombre de trimestres validés. Ainsi, le montant de la retraite de base sera moins important par rapport à celui d’un travailleur qui aura respecté sa durée d’assurance.

Le taux de pension

Dans le secteur privé, le taux plein relatif au taux de pension est estimé à 50 %. Le taux plein désigne le taux maximal appliqué lorsque l’assuré respecte sa durée d’assurance. En revanche, ce taux s’élève à 75 % dans le secteur public. Aussi, ce taux sera diminué lorsque vous ne validez pas le nombre de trimestres exigés.

Formule pour calculer le montant de votre retraite

Après avoir pris connaissance des paramètres présentés ci-dessus, vous pouvez utiliser la formule suivante pour déterminer le montant de votre future retraite.

Retraite de base = (salaire de référence) × (nombre de trimestres validés) / (durée d’assurance) × (taux de pension)

Par ailleurs, il existe plusieurs simulateurs en ligne qui vous permettent d’avoir une idée du montant de votre future retraite.